blind

Ludovica Rambelli Teatro

Chiara Giandomenico

Andrea Fersula

Dora De Maio

Antonella Mauro

Laura Lisanti

Serena Ferone

Ivano Ilardi

Claudio Pisani

Paolo Salvatore

 

Construit autour de la technique des tableaux vivants, ce travail est d'une extrême simplicité et a en même temps un grand impact émotionnel : sous le regard des spectateurs apparaissent les toiles de Caravaggio réalisées avec le corps des acteurs, des objets et des tissus de la vie quotidienne. Une seule lumière éclaire la scène dans un cadre imaginaire, les changements sont tous visibles, rythmés par la musique de Mozart, Bach, Vivaldi, Sibelius.
En utilisant la technique des tableaux vivants, les scènes sont composées avec un minimum d’éléments (tissus, objets de la vie qutotidienne) qui sont utilisés par les acteurs pour réaliser 23 toiles devant le public. Ainsi est créée la scène telle qu'elle était apparue dans l'atelier de l'artiste. Les costumes et les draperies se transforment en quelques instants  : les acteurs jouent le rôle de modèle, de scénographe costumier et d'accessoiriste. L’action est immobilisée comme si elle était éclairée par un seul éclair et un geste donne vie au cœur du tableau. L'iconographie précise, la force d’expression des corps et des visages font ressortir la poésie de la réalité qui est au centre des œuvres de Caravaggio.
Ce travail est né en 2006, grâce à un projet didactique de la faculté d'architecture Luigi Vanvitelli : après un premier essai, sa force scénique était évidente et il s'est modifié au fil des représentations. Il a été invité au Musée Capodimonte à plusieurs reprises, au Maggio dei Monuments pour les éditions 2008 à 2011 et en Italie dans des musées, des galeries, des places publiques ou sacrées. Il préserve toujours son charme et sa magie pour un public d'autant plus attentif et complice qu'il n'est pas averti de l'épiphanie d'un travail simple et rigoureux.

 

Spectacle le 1er septembre