blind

Silke Gäng, mezzo soprano

La mezzo-soprano Silke Gäng est née en 1983, fait ses études au Conservatoire de Bâle avec Verena Schweizer qu’elle termine en 2010 avec distinctions. Elle participe aux master classes de Vesselina Kasarova, Anne Sofie von Otter, Elisabeth Glauser et Kurt Widmer. En 2012 elle est membre de l’Académie du Lied du Printemps de Heidelberg où elle travaille avec Thomas Hampson, Brigitte Fassbaender, Graham Johson et Wolfram Rieger. Le Lied est au centre de son activité artistique et ce n’est pas par hasard qu’elle remporte en 2014 deux Prix au Concours Ernst Haeffliger. Le magazine « Opernwelt » décrit Silke Gäng : une chanteuse douée d’une grande expression personnelle à la fois dans Schubert, mais aussi dans la musique de Rudolf Kelterborn qui raconte l’expérience traumatique d’un survivant des camps.

A l’opéra, elle a des engagements importants : de  Purcell The Fairy Queen sous la direction de Andrea Marcon, de Vivaldi Juditha Triumphans dans le rôle titre.  En 2015, on lui confie le rôle de Nérine dans une nouvelle production de Médée de Charpentier.

A Schwetzingen et au festival Händel de Halle, elle est Calliope dans Il parnasso in festa gli sponsali di Teti e Pelo de Händel avec l’orchestre baroque La Cetra. Au Théâtre de Freiburg et au Théâtre Royal de Norwich, elle une fille-fleurs dans Parsifal de Wagner.

Elle se produit en 2013 au Festival de Lucerne où elle chante le rôle de Susette Gontard dans l’opéra « Nacht » de Friedrich Hass.

Elle est soutenue par la Fondation Migros, la société d’orchestre de Bâle et la Fondation Kiefer Hablitzel.

 

Concert le 1er septembre avec Marco Scilironi


 

Silke Gäng